Vous êtes ici

ELECTRA


Le logiciel ELECTRA a été développé par le CNES dans le cadre de la Loi sur les Opérations Spatiales (LOS).

ELECTRA calcule le risque de faire une victime au sol suite à une rentrée atmosphérique en tenant compte ou pas de coefficients de protection. Le logiciel et son utilisation est basé sur la méthode ELECTRA développée par le CNES.

ELECTRA peut calculer le risque de faire une victime via plusieurs modes :

- Mode RA : dans ce cas l’objet spatial (un satellite ou un étage lanceur) n’est pas contrôlé et il est extrêmement difficile de prévoir le lieu des impacts. La méthode considère seulement les latitudes survolées par l’objet, ce qui fait que le risque dépend de l’inclinaison de l’orbite.

- Mode RL : ce mode part d’une trajectoire lanceur (qui est, par définition, guidée) éventuellement dispersée. La méthode consiste en le calcul du risque suite à des pannes ayant eu lieu lors de cette phase de lancement.

- Mode RC : ce mode traite de rentrées contrôlées suite à des manœuvres de désorbitation et évalue le risque associé à des pannes ayant eu lieu pendant ces manœuvres.

- Mode RF : dans ce cas, on considère des rentrées non contrôlées mais seulement quelques jours avant la rentrée finale. Il est alors possible de calculer le risque plus précisément qu’avec le mode RA. Ce mode n’est accessible qu’à partir de la version 4.1.

Excepté pour le mode RA, on utilise des propagations numériques avec des tirages de Monte Carlo ce qui induit des temps de calculs relativement importants (dépendant du nombre de simulations demandées).

ELECTRA a été développé en Java et est fourni sous forme d'exécutable avec sa propre IHM.

   

Java ≥ 1.6


Windows, Linux